Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amérique centrale et du sud

L'Équateur se rendra à un second tour le 11...

L’Équateur se rendra à un second tour le 11 avril pour élire son prochain président après que le décompte n’ait pas conduit à une victoire absolue du candidat en première position, le correista Andrés Arauz, alors que plus de 82% des bulletins de vote auront été comptés.

8 février 2021 | tiré de rebelion.org | Photo : Fuentes : Público [Foto : El candidato correísta Andrés Arnaúz (izquierda) celebra junto a su compañero de fórmula Carlos Rabascall, tras ganar las elecciones de Ecuador. — José Jácome / EFE]

https://rebelion.org/arauz-se-impone-en-las-elecciones-de-ecuador-pero-habra-segunda-vuelta/

Arauz, 36 ans, a remporté le premier tour avec 32,31% des voix, plus de 15 points de pourcentage au-dessus de son concurrent le plus proche, mais il a décidé en raison du fait que tout au long du décompte, il y avait un lien technique entre le candidat de centre-droit. le banquier et homme d’affaires Guillermo Lasso et l’écologiste indigène Yaku Pérez, qui fait partie du secteur indigène le plus pragmatique.

Les deux ont échangé leur position tout au long des heures a été une surprise , puisque tous les sondages avaient donné Arauz et Lasso comme prétendants pour un deuxième tour. Mais dans les dernières heures, Pérez semblait même prendre un certain avantage et s’imposer à la deuxième place avec 19,92% des voix, tandis que Lasso obtenait 19,22%. Une différence de moins d’un point de pourcentage qui était encore réversible.

En quatrième position, de la batterie de 16 candidats qui a disputé ce dimanche la présidence, se trouve également le gauchiste Xavier Hervás, qui a recueilli 16,10% des voix. Le reste des votes a été partagé en résultats modestes par les douze autres candidats.

Victoire brutale

"C’est une victoire retentissante", a assuré Arauz Efe dans une interview dimanche soir dans laquelle il s’est dit convaincu qu’il gagnerait le deuxième tour  indépendamment de qui sera à la deuxième place, mais dans lequel il a également reconnu qu’il aimerait une élection opposant dans une bataille claire, avec celui qui représente une vision du du monde qui s’oppose à lasienne, soit Lasso.

Dauphin de l’ ancien président Rafael Correa , qui a dirigé l’Équateur entre 2007 et 2017, Arauz n’a que 36 ans et est le plus jeune candidat à pouvoir accéder à la présidence de l’histoire de l’Équateur.

Il est entré en politique à l’’été 2020 alors que le Correísmo cherchait un candidat pour rendre le pouvoir à la Révolution citoyenne, le projet économique et social de Correa dont l’actuel président, Lenín Moreno, a rompu en en 2017.

Depuis lors, tous deux ont mené une bataille qui s’est exprimé aux élections de ce dimanche, malgré le fait que Moreno n’y ait pas assisté.

Au cours de la campagne électorale, Guillermo Lasso a annoncé qu’à un second tour il soutiendrait le candidat indigène si nécessaire tant qu’Arrazu ne serait pas arrivé au pouvoir. Ainsi, avec une légion de tweets au service de Lasso, Yaku Pérez est devenu Tendance sur Twitter sous prétexte de créer un faux courant d’opinions apportant un soutien massif au candidat indigène, le faisant passer pour spontané et populaire. Auparavant, un autre hastag contre Arauz avait déjà été transformé en tendance par l’activité des faux comptes dont dispose Lasso. 

Deux tiers contre correísmo

C’est la lecture que lui a également donnée  Lasso , qui a mis des heures à se présenter devant les médias, apparemment, en raison de la grande instabilité de sa deuxième place.

« Félicitations au peuple équatorien qui pour plus de 65%, soit l’équivalent des deux tiers, a dit non au modèle totalitaire et populiste qui entend revenir gouverner avec des recettes et des mesures qui ont échoué dans tous les pays du monde où elles ont été appliquées », a-t-il fini par manifester au Guayaquil Convention Center.

Pour Lasso, qui après la clôture des urnes avait assuré avoir accepté un second tour, c’est un vote anti-Corrientes qui au second tour donnera la victoire à celui qui arrivera en deuxième position. Plus convaincu de son bon résultat, l’indigène Pérez s’est montré aux élections comme une voie intermédiaire entre les deux courants avec un agenda social et environnementaliste.

70% de participation

Lors des élections de ce dimanche, plus de 13 millions d’Équatoriens ont été appelés à élire leur nouveau président et vice-président, 137 membres de l’Assemblée nationale et cinq membres du Parlement andin.

Selon le CNE, le taux de participation aux élections était d’un peu plus de 70% lors d’ une journée marquée par la pandémie de coronavirus qui a imposé des mesures spéciales pour éviter une vague d’infections. Selon les dernières statistiques, l’Équateur enregistre qun cumul de uelque 258 000 cas . tandis que les décès s’élèvent à 15 012 entre les cas confirmés et probables, a rapporté ce dimanche le ministère de la Santé publique.

Les mesures de sécurité imposées lors de l’entrée dans la circonscription électorale ont entraîné des retards de vote allant jusqu’à trois heures, des files d’attente de plusieurs centaines de mètres dans certains cas particuliers, ce qui n’a cependant pas perturbé un processus qui se déroulait normalement. La journée, dans les principales villes, a été caractérisée par de longues files d’électeurs devant les écoles, qui ont fermé leurs portes à 17h00 heure locale (22h00 GMT), laissant de côté ceux qui n’avaient pas voté, avec l’amende correspondante de 40 dollars. .

La CNE a demandé à plusieurs reprises aux citoyens de venir avec un masque, leur propre stylo et de l’alcool, et sa présidente Diana Atamaint s’est dite surprise par l’afflux d’électeurs malgré la pandémie. Son subordonné, le conseiller Enrique Pita, a assuré lors d’une conférence de presse que l’absentéisme n’a pas diminué davantage que d’habitude malgré la pandémie.

Source : https://www.publico.es/internacional/elecciones-ecudador-arauz-impone-elecciones-ecuador-habra-segunda-vuelta.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Amérique centrale et du sud

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...