Édition du 17 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Asie/Proche-Orient

Le quartier de Cheikh Jarrah, épicentre d’une nouvelle guerre israélo-palestinienne ?

À Jérusalem-Est, le quartier de Cheikh Jarrah, symbole de la colonisation, a été une nouvelle fois le théâtre d’affrontements entre Palestiniens et Israéliens. Chaque étincelle y est susceptible de mettre le feu aux poudres et de déclencher une guerre, comme en mai 2021.

Tiré de Courrier international.

Bis repetita ? Le quartier sensible de Cheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, devenu le symbole de la lutte contre la colonisation israélienne depuis plusieurs mois, s’est de nouveau enflammé, faisant craindre une nouvelle guerre, similaire à celle ayant opposé en mai 2021 Israël aux Palestiniens à Gaza. Dimanche 13 février, de violents heurts y ont opposé des Palestiniens à des colons israéliens, puis à la police israélienne. “Des colons envahissent Cheikh Jarrah, les habitants de Jérusalem résistent. […] Des blessés et des arrestations”, titre en une le quotidien palestinien Al-Ayyam.

De son côté, le journal palestinien Al-Quds, situé à Jérusalem-Est, souligne en première page que la police israélienne a “réprimé” les résidents palestiniens du quartier, qui a été bouclé.

Tout est parti d’un incendie

Cette fois-ci, l’épisode de tension est parti d’un incendie qui s’est déclaré vendredi 11 février dans “l’une des maisons du quartier, prise par les colons il y a plusieurs années”, raconte le quotidien israélien Ha’Aretz. “Les Juifs du quartier sont convaincus qu’il s’agissait d’un incendie criminel avec une intention de tuer. Les Palestiniens sont convaincus qu’il s’agissait d’un court-circuit”, résume le journal de Tel-Aviv.

Deux jours après cet incendie – qui n’a pas fait de victime –, le député israélien d’extrême droite Itamar Ben-Gvir, habitué des attaques verbales contre les Palestiniens, s’est rendu sur place et s’est installé “sur un terrain appartenant à une famille palestinienne menacée d’expulsion”, explique le site panarabe Middle East Eye. Cette dernière provocation a fini par mettre le feu aux poudres.

La “prochaine guerre”

Théâtre d’affrontements récurrents ces derniers mois, Cheikh Jarrah est devenu l’épicentre des tensions entre Israël et les Palestiniens et pourrait devenir le point de départ d’une “prochaine guerre”, selon Ha’Aretz.

  • Si un nouveau cycle de violence devait prochainement mettre aux prises Israël et le Hamas et les résidents palestiniens de Jérusalem, elle commencerait […] dans le quartier de Cheikh Jarrah.”

Le précédent cycle de violences, qui s’est transformé en une guerre de onze jours ayant opposé en mai 2021 le Hamas à l’armée israélienne, était parti de Cheikh Jarrah et de tensions autour de l’expulsion de familles palestiniennes.

Plus de 300 000 Palestiniens et 210 000 colons israéliens cohabitent à Jérusalem-Est. Les Palestiniens aspirent à faire de la zone la capitale d’un futur État. Mais Israël estime que sa capitale est Jérusalem, dans son entièreté.

“Jours de colère”

Les heurts à Cheikh Jarrah n’ont pas fait de victime, mais la nuit a été endeuillée par la mort d’un adolescent palestinien de 17 ans, rapporte en une le journal palestinien Al-Hayat Al-Jadida. Celle-ci est survenue lors d’affrontements avec les forces de sécurité israéliennes dans une localité près de Jénine, en Cisjordanie. Les forces israéliennes étaient présentes à Silat Al-Harithiya pour détruire la maison d’un Palestinien soupçonné d’être impliqué dans le meurtre d’un colon israélien.

Par ailleurs, la tension est aussi montée d’un cran dans des prisons israéliennes, où des détenus palestiniens dénoncent depuis des années leurs conditions d’incarcération. Ils ont décrété vendredi 11 et lundi 14 février comme “jours de colère” pour protester contre de “nouvelles restrictions”, rapporte Al-Jazeera.

Courrier international

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Asie/Proche-Orient

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...