Édition du 25 février 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

Logement étudiant trop cher : construire des logements abordables dès maintenant

L’association campus de Québec Solidaire à l’Université Laval se joint à la voix du candidat de Québec Solidaire dans Jean-Talon, Olivier Bolduc, qui lors du débat électoral organisé par la CADEUL le 26 novembre, a réclamé la construction de logements étudiants abordables dès maintenant, le plus près possible du campus. Il a déclaré : « Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la majorité des étudiants au Québec ne vivent pas en résidence universitaire et paient plus cher que le reste de la population pour se loger. Le coût moyen d’un 4 et demi dans Jean-Talon tourne autour de 950 $ ! C’est inacceptable. L’offre locative n’a pas évolué depuis 50 ans sur le campus, il est vraiment temps que ça change ! »

Pour Québec Solidaire Université Laval, cet enjeu est l’un des principaux obstacles à l’accessibilité aux études. Le porte-parole masculin de l’association, Thomas Chartier, souligne que « la crise du logement à Québec nous frappe tous et toutes, et les personnes au porte-feuille moins garni encore plus : nous nous devons en tant que société de protéger les plus démuni-es et d’aider les jeunes à accéder aux études. »

L’an dernier, l’Union Étudiante du Québec (UEQ) a publié une étude montrant que les dépenses reliées au logement sont le principal facteur d’endettement chez la population étudiante. À Québec, la situation est particulièrement critique. L’enquête Prospection des habitudes et aspirations résidentielles étudiantes (PHARE) révèle que 72,6% des étudiant-es lavallois-es sont locataires. Les étudiant-es de Québec paient un loyer médian plus élevé que la moyenne des résident-es de la ville et ce loyer médian est plus élevé que pour la région de Montréal.

Québec Solidaire Université Laval appuie les revendications de la Confédération des associations d’étudiants et étudiantes de l’Université Laval (CADEUL) adressées durant les dernières années au gouvernement provincial ainsi qu’à l’Université Laval.

L’étude PHARE indique que les deux tiers des étudiant-es de l’Université Laval en logement locatif résident dans l’arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, région qui correspond approximativement à la circonscription provinciale de JeanTalon.

Dans un avis publié à l’hiver 2019, la CADEUL recommande au gouvernement provincial d’octroyer davantage de pouvoirs à la Ville de Québec en matière d’habitation, et d’actualiser « le niveau des dépenses admises au sein du programme de l’Aide financière aux études afin qu’il corresponde au budget étudiant actuel et en vue de réduire la précarité découlant du coût du logement ».

La CADEUL a négocié avec l’Université pour la construction de logements étudiants locatifs supplémentaires sur le campus. L’Université a toutefois fermé la porte à ce projet.

Les initiatives comme celle de la CADEUL s’ancrent directement dans le programme de Québec Solidaire, soit de construire du logement abordable, de qualité et écoénergétique pour les familles et toutes les couches de la population. Québec Solidaire Université Laval entend continuer cette lutte en mettant sur pied une campagne pour le logement abordable.

Pour l’association de campus de Québec Solidaire à l’Université Laval

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...