Édition du 17 septembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes syndicales

Négociations dans les secteurs public et parapublic au Québec

L’existence d’un « Cadre financier »

À lire dans le quotidien Le Soleil :

https://www.lesoleil.com/actualite/les-syndiques-de-la-sepaq-rejettent-lentente-de-principe-d28db8d431dc1a52b474185e99c1ffa6

Le gouvernement du Québec se dit "étonné" du rejet de l’entente de principe survenue en juillet dernier entre la direction de la Sépaq et les membres du comité de négociation de la partie syndicale. Le gouvernement annonce ses couleurs. La prochaine entente devra s’inscrire "dans le respect d’un cadre financier établi avec la Sepaq". Puisque le Conseil du trésor et la Sépaq ont un "cadre financier" à respecter, se pose au moins une première petite question : "Où donc est la libre négociation des salaires quand le Conseil du trésor et les autres membres de la partie patronale clament haut et fort qu’ils ont un "cadre financier" ? Cadre financier à respecter de surcroît. Je rappelle ici que c’est la connaissance de ce fameux "cadre financier" du gouvernement du Québec en 1968 (oui vous avez bien lu 1968) qui a indigné et soulevé l’ire de Marcel Pepin. Ce cadre financier "accepté" par la direction syndicale du Syndicat de la fonction publique du Québec en 1968, a amené Marcel Pepin à proposer rien de moins que la formation du premier Front commun syndical dans les secteurs public et parapublic au Québec il y a bientôt cinquante ans.

Le gouvernement sait au moins depuis deux ans où il veut aboutir dans ses négociations dans les secteurs public et parapublic. La grande question que nous avons devant nous en ce moment est la suivante : Le gouvernement va-t-il vouloir dévoiler en entier, à ce moment-ci (avec les salariéEs syndiquéEs de la SEPAQ), les limites des augmentations qu’il est prêt à accorder aux autres salariéEs syndiquéEs des secteurs public et parapublic ou va-t-il laisser traîner en longueur ces négociations, avec ce petit groupe, jusqu’au « règlement » avec l’ensemble de son personnel syndiqué ? Pour la partie patronale et le Conseil du trésor, l’enjeu est le suivant : « Trouver un moyen quelconque pour « traficoter » (ou « manigancer ») un semblant de règlement qui provoque l’adhésion d’une majorité de membres. Règlement qui ne dépasse pas les limites du « cadre » financier ». Comment dirais-je, la vie c’est souvent un rapport entre « Illusion et réalité ».

Yvan Perrier


Au sujet de la formation du premier Front commun syndical dans les secteurs public et parapublic au Québec, je vous invite à lire le récit signé par Marcel Pepin dans la préface du livre d’André Beaucage (Syndicats, salaires et conjoncture économique : L’expérience des fronts communs du secteur public québécois de 1971 à 1983. Montréal : PUQ, pp. XVII à XXII).

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Luttes syndicales

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...