Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

Quoi de neuf du côté des négociations dans les secteurs public et parapublic ?

Premièrement, les négociations dans les secteurs public et parapublic après avoir fait longtemps du sur place, semblent maintenant progresser. Il y a eu, le 10 juin, l’annonce de la conclusion d’une nouvelle entente de principe entre le Comité patronal de négociation pour les centres de services scolaires francophones (CPNFC) avec la Fédération du personnel du soutien scolaire (FPSS-CSQ). Deuxièmement, nous apprenions, le 12 juin, dans un article signé par Isabelle Porter (consulté le 12 juin 2021), que l’alliance intersyndicale APTS-FIQ était maintenant rompue.

Donc, si nous récapitulons il y a trois organisations syndicales qui ont convenu d’une entente de principe globale avec le Secrétariat du Conseil du trésor : la FAE, la FTQ et le SPGQ. Certaines organisations ont finalisé des ententes sectorielles (la FIQ, la FSE-CSQ et le FPSS-CSQ). Il reste donc cinq organisations syndicales qui sont toujours en négociation à la fois sur des enjeux sectoriels ou (et) sur les clauses qui ont une incidence monétaire : l’APTS, la CSN, la CSQ, la FIQ et le SFPQ. Ces organisations négocient en rangs dispersés. Probablement à la grande satisfaction de l’État-patron. Passons.

La journaliste Martine Biron (Radio-Canada) (Consulté le 13 juin 2021) nous apprenait que la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, « a le mandat de boucler les conventions collectives avec les employés de l’État d’ici la prochaine session ».

Nous devons donc continuer à suivre, au cours des prochaines semaines, ce qui va se passer aux différentes tables de négociations.

Un mot sur l’entente SCT et SPGQ

Nous le savons les porte-parole du gouvernement Legault sont parvenus à convaincre les négociatrices et les négociateurs de la FAE et de la FTQ à soumettre à leurs membres la politique salariale du gouvernement (6% sur trois ans) accompagnée de deux montants forfaitaires se situant autour de 600$ pour le premier versement et d’environ 1200$ pour le deuxième versement. Fait à souligner, le SPGQ soumettra également à ses membres la politique salariale du gouvernement (6% sur 3 ans) modifiée comme suit : deux montants forfaitaires d’environ 600$ chacun et « une majoration du taux de traitement de 1 % aux échelons 1 à 8 pour l’ensemble des échelles salariales et une hausse de taux de traitement de 0,5 % au 18e échelon pour les détentrices et détenteurs d’un baccalauréat. »

https://spgq.qc.ca/wp-content/uploads/2021/06/PROJET_presentation_entente_principe_FP_2020-2023_FINAL.pdf. Consulté le 13 juin 2021.

Récapitulons

Mi-mars 2020, François Legault nous annonçait que la négociation dans les secteurs public et parapublic serait terminée à la fin du mois de mars de la même année…

Le 2 mai 2021, le même François Legault nous affirmait que la présente ronde de négociation serait conclue « dans deux à trois semaines ».

Nous sommes le 13 juin 2021, la session parlementaire est maintenant ajournée et la négociation n’est toujours pas complétée pour la vaste majorité des salariées syndiquées des secteurs public et parapublic.

Cela fait donc plus de quatorze mois que les conventions collectives sont échues et que les personnes qui tiennent à bout de bras les services offerts à la population sont rémunérées à un montant qui est resté inchangé depuis le mois d’avril 2019. Les contrats de travail se règlent au compte-gouttes dans le respect de la politique salariale du gouvernement et en rangs dispersés.

Que dire au sujet des promesses de François Legault à ses salariéEs syndiquéEs ?

Ce qui se passe en ce moment du côté des négociations dans les secteurs public et parapublic nous en apprend un peu plus sur la portée réelle de la parole donnée par le premier ministre du Québec. De deux choses l’une, en mentant comme il le fait depuis plus de quinze mois, monsieur Legault fait durer son plaisir aux dépens de ses salariéEs syndiquéEs ; l’autre, il étire le supplice de ses salariéEs en concluant la négociation uniquement avec les groupes qui sont aux yeux de sa formation politique, la CAQ, des groupes prioritaires (infirmières, préposéEs aux bénéficiaires, enseignantEs de l’élémentaire et du secondaire).

Se pourrait-il que le premier ministre Legault tire son plaisir à imposer des souffrances inutiles à ses salariéEs syndiquéEs, ces personnes qu’il appelle ses « anges gardiennes » et ses « anges gardiens » ? Est-il là son « plaisir coupable » ?

Quoi qu’il en soit, il faut retenir de tout ceci que le premier ministre du Québec est un homme qui parfois promet légèrement. Très légèrement même.

Yvan Perrier

10 juin 2021

17h30

yvan_perrier@hotmail.com

Ajout
13 juin 2021
17h
Nous recevons à l’instant un communiqué de presse nous annonçant la conclusion d’une entente de principe sectorielle entre la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) et le Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires anglophones (CPNCA).

Ajout
15 juin 2021
21h

Nous venons tout juste de recevoir un courriel nous informant de ce qui suit :
« les déléguées de la FIQ et de la FIQP ont entériné une proposition d’entente globale ce soir. »

À suivre

Ajout
16 juin 2021
3h25 AM

L’entente qui a été adoptée par les déléguées de la FIQ et de la FIQP prévoit ceci :
« Notre entente de principe contient des bénéfices sans précédent, tant au plan des conditions de travail que de la rémunération. Ainsi, les gains au plan de la rémunération globale incluent le 6 % d’augmentation salariale, de même qu’une prime FIQ de 3,5 %, en plus d’une reconnaissance plus large des heures travaillées pour atteindre l’objectif entre 11,5 % et 12,5 %. À ces gains s’ajoutent d’autres bonifications financières incluses dans le sectoriel. Nos demandes étaient ambitieuses dans le contexte actuel, mais essentielles à la reconnaissance de l’expertise de nos membres. »
Source : Communiqué de presse de la FIQ.
http://www.fiqsante.qc.ca/nego2020/2021/06/15/les-deleguees-de-la-fiq-et-de-la-fiqp-enterinent-la-proposition-dentente-globale/. Consulté le 16 juin 2021. Consulté le 16 juin 2021.

Ce sont quatre (4) organisations syndicales qui ont négocié une entente globale avec le gouvernement du Québec : la FAE, la FTQ, la FIQ/FIQP et le SPGQ.

L’APTS, la CSN, la CSQ et le SFPQ sont toujours en négociation.

Ajout
16 juin 2021
11h20

La Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec vient tout juste d’annoncer avoir conclu une entente de principe sectorielle avec le Comité patronal de négociation pour les Centres de services scolaires francophones (CPNCF).

Ajout
21 juin 2021
7h30

Lu ce matin sur le site de la FSSS-CSN :

« Devant des progrès significatifs en négociation – la grève des 21 et 22 juin est annulée »

« Au cours des dernières heures, le comité de négociation de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) a réalisé des progrès significatifs en négociation, en lien avec les objectifs poursuivis par ses 110 000 membres du secteur public. La grève cesse donc immédiatement. La FSSS–CSN réunira l’ensemble de ses syndicats du secteur public prochainement, lorsqu’une entente de principe globale sera constatée. »
« D’ici la tenue de cette instance, la FSSS–CSN ne fera aucun commentaire sur les négociations. »

Nous n’avons rien vu ou lu d’équivalent sur le site de l’APTS.

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...