Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections Québec 2014

Un premier bilan à chaud

Je ne suis pas surpris de la victoire libérale avec la mauvaise campagne du PQ (droite/centre, écolo-pétrolier, indépendantiste mais pas vraiment, intégrité mais pas toujours propre) et la différence entre le PLQ-PQ-CAQ qui est de plus en plus subtile.

J’ajouterais que celles et ceux qui ont voté libéral on aussi voté pour le NPD... les québécoisEs ne sont pas fondamentalement à droite et cet appui libéral n’est pas fixe. Par contre, le vote des 18-24 ans pour les libéraux est plus inquiétant.

Pour Québec solidaire, nous sommes le seul parti politique qui est en croissance constante en nombre de vote, nombre de membres et nombre de députéEs. Cette croissance est aussi celle de nos idées, de notre crédibilité, de la cohérence de notre projet.

Je dois ajouter que j’ai la conviction profonde que Québec solidaire est le parti visionnaire qui pose les enjeux réels pour le Québec de demain. Le temps joue pour nous, mais il faudrait accélérer le rythme.

Le caractère anti-démocratique du mode de scrutin britannique maintenue par le PQ et le PLQ est bien-sûr un problème pour la construction de Québec solidaire. http://ici.radio-canada.ca/sujet/elections-quebec-2014/2014/04/08/010-scrutin-proportionnel-resultats-quebec-2014.shtml

Comme parti de gauche, les médias ne nous seront jamais favorable. C’est notre travail terrain mais aussi l’appui des mouvements sociaux qui peut faire la différence. En fait, on ne peut construire la gauche politique sans mobilisation sociale et sans l’appui des mouvements sociaux (syndical, étudiant, populaire, écolo, femme, etc.). Il faut donc accentuer notre enracinement, nos alliances et notre implication aux côté de celles et ceux qui veulent un Québec juste, vert et libre.

De mon côté, dans Jean-Lesage, avec l’implication citoyenne que l’on constate sur plusieurs enjeux sociaux, environnementaux et culturel, le potentiel de croissance est très important.

Dans la région de Québec, je suis toujours disponible pour aller au front, dans les radio-poubelles, pour mettre de l’avant comment les projets de Québec solidaire sont le meilleur moyen pour améliorer les condition de vie des familles des travailleurSEs de la classe moyenne.

Enfin, s’il y a une chose que l’histoire nous apprend, c’est que la conjoncture peut changer rapidement. La venue d’un gouvernement majoritaire libéral pose les conditions d’une mobilisation massive. Il faudra multiplier les initiatives et participer pour continuer de construire un Québec solidaire.

Sur le même thème : Élections Québec 2014

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...