Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

Au sujet du communiqué de Québec solidaire dans le cadre du blitz de négociation dans les secteurs public et parapublic

Une intervention qui ne porte pas sur le contenu

Je viens de lire le communiqué de QS au sujet des négociations dans les secteurs public et parapublic. Deux observations :

1) Sur la forme, une intervention de QS le 30 mars 2020 à moins de 36 heures de l’expiration des conventions collectives. Ma réaction ici : « Mieux vaut tard que jamais »...

2) Sur le fond maintenant : Ce n’est pas avec ce genre d’intervention que QS va réellement ébranler les "Colonnes du temple". Une toute petite demande de "rappel à l’ordre" de Legault à ses négociatrices et ses négociateurs... il ne s’agit pas là d’une véritable invitation faite à Legault de donner de nouveaux mandats à ses négociatrices et ses négociateurs en vue de déboucher sur une nouvelle convention collective incluant, pour les salariéEs syndiquéEs, un véritable rattrapage salarial.

Quel est l’enjeu des négociations en ce moment ?

Posons-nous donc la question suivante : quel est donc l’enjeu des négociations à ce moment-ci ? Réponse : Les mandats de négociation qui comportent des augmentations pingres et encore faméliques parce que toujours à la hauteur ou inférieure à l’inflation)(enjeu non précisé dans le communiqué de QS) ou l’attitude des négociatrices et des négociateurs du gouvernement qui, selon le communiqué de QS, négocient en exerçant une pression indue sur les porte-parole syndicaux ?

Sous le premier règne de Robert Bourassa (de 1970 à 1976) le Parti québécois y allait de critiques sur le fond des offres du gouvernement à ses salariéEs syndiquéEs. Offres jugées, par le critique économique du PQ de l’époque, l’économiste Jacques Parizeau, comme toujours insuffisantes parce qu’elles contribuaient à l’appauvrissement des salariéEs syndiquéEs. Parizeau prônait, quand il était dans l’opposition, une augmentation des salaires combinée à l’indexation des tables de rémunération.

Dans le présent communiqué de Québec solidaire, je ne vois rien sur le contenu des offres du gouvernement à ses 550 000 salariéEs syndiquéEs qui sont à environ 75% des femmes qui effectuent un travail qui n’est pas payé à sa juste valeur. Par conséquent, je ne vois pas comment ce communiqué peut contribuer à changer le cours des choses ni non plus à influencer le premier ministre François Legault dans ses choix stratégiques.

Yvan Perrier

30 mars 2020

Premier jet : 17h15
Deuxième jet : 23h15

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/qs-demande-a-francois-legault-de-rappeler-a-l-ordre-ses-negociateurs-816231565.html

Ajout
2 avril 2020
17h45

Québec solidaire demande au gouvernement Legault « d’étendre la « prime COVID-19 » à tous les services essentiels » et « d’augmenter dès maintenant le salaire minimum à 15$ l’heure » et de « maintenir ce taux à la fin de la crise ».

Que pense la députation de Québec solidaire des offres monétaires et salariales du président du Conseil du trésor aux 550 000 salariéEs syndiquéEs dont 75% environ sont des femmes ? Nous l’ignorons toujours.

http://www.fil-information.gouv.qc.ca/Pages/Article.aspx?idArticle=2804027014

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...