Édition du 23 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

En cette veille de l’année 2022

La pluie des milliards et la tentation d’une exagération dans l’interprétation…

Nous sommes à quelques semaines de l’année 2022. Une année où il y aura une élection générale au Québec et la commémoration du « Printemps érable ».

Élection générale et pluie de millions ou de milliards ?

Qui dit élection générale, dit nécessairement une avalanche de promesses millionnaires ou milliardaires. La CAQ ne promet-elle pas un 3e lien à Québec au coût de 10 milliards ?

Le Parti libéral du Québec pour sa part, aux prises avec des tensions internes qui minent sa crédibilité et sa possibilité d’alterner au parti au pouvoir, sollicite en ce moment le vote d’une clientèle ciblée. C’est ainsi qu’il faut voir et lire la promesse de ce parti aux personnes aînées de 70 ans et plus de leur verser jusqu’à 2000,00$ par année (pour les personnes dont le revenu annuel ne dépasse pas 50,000$), s’il accède au pouvoir. Coût de la mesure pour le trésor public ? Environ 2 milliards de dollars.

Commémoration du « Printemps érable » et exagération dans l’interprétation

2022, cela fera 10 ans que le mouvement étudiant déclenchait une grève d’une ampleur et d’une durée sans précédent au Québec. L’objectif de ce mouvement d’opposition était le suivant : l’annulation de la hausse des droits de scolarité projetée par le gouvernement Charest dans le budget de 2012-2013. Et depuis, les droits de scolarité suivent la hausse de l’inflation. Manifestement, nous sommes loin d’un gel. Oui, la hausse envisagée par le gouvernement Charest, sur la période d’abord de 5 ans et ensuite de 7 ans, a été bloquée. Mais, le gouvernement Marois a mis en place un mécanisme automatique annuel haussier de ces droits. Résultat : les droits (ou les frais ?) de scolarité sont toujours en hausse et des étudiantEs ne cessent de s’endetter pour accéder au savoir.

Combien coûterait l’annulation des droits de scolarité à l’université au Québec ? À l’époque, moins de 1% du budget de la province de Québec. Aujourd’hui ? Probablement moins que les 10 milliards du tunnel Lévis-Québec et toujours moins que les 2 milliards du PLQ.

Droits de scolarité, indexation, gel ou abolition ?

Au sortir du conflit étudiant de 2012, l’ex-premier ministre du Québec, Jacques Parizeau, accordait une entrevue au quotidien Le Devoir. Entrevue dans laquelle il confirmait que le Québec avait les moyens d’abolir (oui, vous avez bien lu, « abolir ») les droits de scolarité et qu’il s’agissait seulement, pour que cette mesure se concrétise, d’une volonté politique.

https://www.ledevoir.com/societe/education/371080/jacques-parizeau-en-entrevue-au-devoir. Consulté le 23 novembre 2021.

Conclusion

Ce n’est pas en exagérant le résultat de la lutte du Printemps érable de 2012 que nous assisterons au gel des droits de scolarité et de leur abolition. C’est plutôt en indiquant de combien ils augmentent annuellement et en précisant qu’année après année le gouvernement du Québec a de plus en plus à sa disposition les ressources financières pour les abolir. Il s’agit là d’une simple question de volonté politique et… d’honnêteté intellectuelle.

Yvan Perrier

23 novembre 2021

6h30

yvan_perrier@hotmail.com

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...