Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Analyse politique

La diabolisation qui fait pschitt… !

Coupe du monde au Qatar

De Paris, Omar HADDADOU

Les pays arabes, l’Afrique s’ébrouent des détritus de la sclérose contractée sous le joug colonial et empoignent leur destin à travers des défis économiques, mais aussi sportifs qui assurent une visibilité là l’échelle mondiale.

Une détermination qui indispose certains Occidentaux.

Ponds-moi un brûlot sur le Qatar, je te dirai de quelle démangeaison tu souffres ! Le droit d’évoluer dans le pré carré civilisationnel serait-il purement occidental ? Ceux qui œuvrent pour que l’Universalité, la performance, l’excellence et le divertissement, demeurent l’apanage du Nord, et la misère, les guerres, et l’injustice sociale, le lot quotidien du Sud, se fourvoient dans leur dialectique négationniste et étriquée.

En France, les autocentrés, les xénophobes patentés, sont sur le pied de guerre pour apporter une pierre à l’édifice de la diabolisation du Qatar ; avec les mêmes griefs qui prêtent à ricanement : L’exploitation des ouvriers sur le chantier du Mondial, les droits bafoués, l’enveloppe de 220 milliards alloués à l’accueil de l’événement planétaire. Je dis ricanement, à cause de la petitesse d’esprit des haineux qui dénient toute émancipation aux Arabes. Le Monde a d’autres souffrances plus criantes qui méritent observation. Même le ténor écolo, Yannick Jadot et le futur coordinateur de la France Insoumise, Manuel Bompart, n’ont pas résisté à l’exécrable diatribe pour se frayer un interstice sous le halo de l’actualité. J’aurais aimé voir cet élan, cette flamme d’intrépidité, face aux dérapages et ukases américaines devant lesquelles se couchent les chefs de partis et Eurodéputés.

Si l’Occident amorce une phase d’éclipse, c’est aux Arabes qu’on ira chercher des poux. Il y a diversion de la réalité française et européenne. Il suffit de tendre l’oreille aux collectifs français qui annoncent avec consternation la statistique de 623 décès des sans-abris pour l’année écoulée. Quand le journal l’Humanité, se basant sur une source de la CGT, titre en caractère gras, dans son édition de mars 2022 : «  En France, sur les chantiers, il y a un mort par jour travaillé. Soit plus de 200 par an. Les accidents mortels s’accumulent en particulier sur les sites du Grand Paris Express et des JO 2024 ».
Le Qatargate se poursuit sous le signe de l’abjecte hypocrisie, à l’heure où le pays tutoie les grandes puissances économiques, après avoir reçu le quitus de coopération et d’amitié des Occidentaux. Quel que soit l’épilogue du scandale de soudoiement qui suscite l’indignation de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, jugeant « les soupçons de corruption de très graves », cela ne changera pas la donne ni l’itinéraire d’ouverture et de progrès tracé par le Qatar. Il ne s’agit pas là de verser dans le dithyrambe, mais de mettre en exergue l’acharnement collégial à valider le bannissement d’un pays voué aux gémonies pour s’être hissé à la hauteur des Européens, sans renoncer à ses principes et sa foi. Une coupe du Monde hallal ! Et alors ? Le Qatar a ouvert sa boite de Pandore, haute en couleurs, et les jaloux ulcérés suffoquent en faisant dans leur froc.

Le président Macron n’a pas résisté à ce panache footballistique et s’est empressé à exprimer sa décision de sauter dans son avion en direction de Doha. Bien sûr, téléspectateurs bigots que nous sommes, nous agréons certes à l’obligation d’être détournés de l’essentiel. Et c’est tant mieux pour notre margoulette. Le foot est une « drogue forte » avant d’être passion, affectant même les chefs d’Etat.

Quant au caractère éphémère récréatif, en tant que peuples addictifs, nous n’avons cure des mises en garde cartésiennes : «  Les grands événements sportifs fonctionnent comme des bulles de savon », disait le haut fonctionnaire, économiste et écrivain, Jacques Attali. Illustre conseiller des Présidents français, le natif d’Alger souligne par ailleurs que « le boycott renvoie à quelque chose de très grave ! ». Celui attisé par les détracteurs du monde arabo-musulman et africain, a fait pschitt ! Le petit poucet de la péninsule arabique a été l’objet de toutes les diabolisations en quête de médiatisation. Sa visibilité vaut tous les investissements et les ballets diplomatiques. 17 millions de personnes ont regardé les Bleus contre l’Angleterre. Ça se passait au Qatar, dans un confort, une discipline, une générosité à clouer le bec des dénigreurs. Nul ne peut monopoliser le rêve d’un Peuple !
O.H

Omar Haddadou

Journaliste pour Le Soir d’Algérie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Analyse politique

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...