Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amérique centrale et du sud

La faim menace plus de quatre millions d’Haïtien nes

Haïti « fait partie d’un “cercle de feu” dans un monde où les crises climatiques, les conflits, l’insécurité alimentaire et la hausse des coûts poussent les communautés vulnérables au bord du gouffre », a déclaré Pierre Honnorat, représentant du PAM (Programme alimentaire mondial) en Haïti, lors d’une conférence de presse.

Tiré de Entre les lignes et les mots
https://entreleslignesentrelesmots.blog/2022/04/12/la-faim-menace-plus-de-quatre-millions-dhaitien-nes-la-faim-menace-plus-de-quatre-millions-dhaitien-nes-lettre-ouverte-de-raoul-peck/
Publié le 12 avril 2022

A l’inflation, aux conflits marqués par des groupes criminels et aux catastrophes dues à des phénomènes naturels s’ajoute une instabilité politique persistante, qui s’est accrue depuis l’assassinat, le 7 juillet 2021, du président de l’époque, Jovenel Moïse.

Selon les dernières estimations du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) du PAM – qui permet de classer la gravité et l’ampleur de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition – sur une échelle de cinq, environ 4,5 millions d’Haïtiens, soit plus de 40% des 11 millions d’habitants du pays, souffrent de la faim.

Le PAM estime que 1,3 million de personnes sont susceptibles de se trouver en situation d’urgence (phas 4) entre mars et juin de cette année 2022, ce qui porte le nombre total de personnes touchées à 4,6 millions à la fin de la période de six mois.

La phase 4 de l’IPC se traduit par une consommation alimentaire extrêmement insuffisante des ménages en raison d’un accès réduit aux aliments de base, car les prix augmentent et les revenus restent très faibles.

Pour certaines familles, la crise économique actuelle se caractérise par un affaiblissement de la monnaie (la gourde) par rapport au dollar des Etats-Unis, une inflation galopante et une hausse des prix du carburant ces derniers mois.

La « crise en Ukraine » [la guerre menée par la Russie de Poutine] pourrait bientôt aggraver la sécurité alimentaire d’Haïti, car les prix mondiaux des aliments que le pays doit importer augmentent.

En outre, la fréquence et l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les sécheresses, les inondations et les tempêtes, ont un effet néfaste sur les cultures, les infrastructures et les actifs agricoles, ce qui affecte les moyens de subsistance des populations rurales.

Selon la Coordination nationale de la sécurité alimentaire, le coût mensuel du panier alimentaire minimum de base (riz, farine de blé, maïs, haricots, sucre et huile végétale) est passé de 20 à 30 dollars. En deux ans, le prix du pain a été multiplié par cinq.

Dans certaines régions du sud de l’île, frappées par un puissant séisme le 14 août, et où la réponse d’urgence a été limitée, la situation s’est détériorée. Le nord du pays, d’une superficie de seulement 27 750 kilomètres carrés, subit les conséquences des fortes inondations de la fin janvier.

Face à cette urgence humanitaire, le PAM a déclaré qu’il s’attendait à aider 1,7 million de personnes cette année, après avoir réussi à fournir de la nourriture et d’autres aides à 1,3 million d’Haïtiens en 2021.

L’agence des Nations unies entreprend également des initiatives visant à accroître la résilience et la protection sociale des populations, avec des activités pouvant assurer quelques revenus et une réduction des effets et risques des catastrophes parmi les communautés.

Les actifs pouvant être mobilisés [1] pour les communautés comprennent la remise en état des routes, la conservation des sols et de l’eau, les canaux d’irrigation et des activités complémentaires visant à renforcer la production alimentaire locale, les pratiques agricoles, la nutrition et la réduction des inégalités entre les sexes, a indiqué le PAM.

[1] En fait, la question centrale, dans cette hyper-crise, reste la mise en œuvre d’une appropriation démocratique et partagée effective des actifs par les communautés, dans les régions. (Réd.)

Inter Press Service

Article publié par le Inter Press Service le 22 mars 2022, depuis Port-au-Prince ; traduction rédaction A l’Encontre

http://alencontre.org/ameriques/amelat/haiti/haiti-la-faim-menace-plus-de-quatre-millions-dhaitiens.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Amérique centrale et du sud

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...