Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Platon : Démodocos (Texte 39)

Texte attribué à Platon sur la justice commune

Ce texte apocryphe se divise en quatre parties : premièrement, au sujet de la délibération en commun (380a-382e), il importe de savoir qui peut donner un avis compétent dans le cadre d’un débat, et de se demander que vaut un débat quand les personnes qui y participent n’ont aucune compétence sur le sujet ; deuxièmement, peut-on condamner une personne sur la base d’un seul témoignage, à savoir celui de l’accusateur (382e-384b), alors que Hésiode (fragment 338) dit ceci : « Ne juge aucune cause avant d’avoir écouté les deux parties » ; troisièmement, qui blâmer (384b-385c) dans le sens : qui blâmer quand un prêt n’est pas accordé ? Le demandeur ou le prêteur ? ; et quatrièmement, existe-t-il un critère à toute épreuve au sujet de la confiance (385c-386c) ? À qui se fier ? Des inconnus ? Des parents ? Des personnes qui nous sont proches et familières ? Il semblerait que la confiance n’obéit à aucun critère objectif.

Qu’avons-nous ici, si ce n’est un appel à la délibération et à une volonté d’orienter les échanges entre les personnes qui doivent être recommandées pour représenter les intérêts communs… Une série de questions destinées à la réflexion visent particulièrement l’arène démocratique, que nous pourrions qualifier de nos jours de gouvernance, dans la mesure où les parties prenantes doivent savoir prendre position et la défendre dans une démarche constructive.

Mais la justice ou la prise de décision juste apparaît volontairement dans cet écrit, de manière à ce que la justice soit considérée non seulement à l’intérieur d’une arène formelle, mais au sein d’une entière communauté, alors que chaque membre doit avoir une idée sur la manière de porter un jugement digne et donc d’avoir une définition suffisamment éclairée et éclairante pour que quiconque puisse juger et exprimer la justice de la même façon. D’où cette idée de critère de confiance, de l’objectivité de ce critère, sans oublier les compétences requises de ceux et celles qui ont à s’exprimer sur la justice ou à prendre une décision juste ; ce qui veut dire aussi indépendamment des intérêts personnels.

Guylain Bernier

Yvan Perrier

4 août 2022

yvan_perrier@hotmail.com

Références

Brisson, Luc (Dir.). 2020. Platon oeuvres complètes. Paris : Flammarion, p. 297-305.

Dixsaut, Monique. 1998. « Platon ». Dans Dictionnaire des philosophes. Paris : Encyclopaedia Universalis/Albin Michel.

Sans auteur. 2014. Écrits attribués à Platon. Traduction et présentation par Luc Brisson. Paris : GF Flammarion, p.121-137.

Zone contenant les pièces jointes

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...