Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

Rapport de négociation du SPGQ :

Le gouvernement Legault demande de la « flexibilité » à ses vis-à-vis syndicaux et se montre « inflexible » devant les demandes syndicales

Dans le plus récent bulletin d’information du SPGQ portant sur la rencontre à la Table intersectorielle (rencontre qui a eu lieu le 8 avril 2021) nous apprenons que les membres du comité de négociation syndical ont fait une présentation « sur les violences conjugales et familiales ». Tout en se disant « sensible à cette problématique », le Secrétariat du Conseil du trésor s’est contenté d’affirmer « qu’il considère que les congés prévus à la convention collective suffisent pour couvrir ces situations ». Bref, sur ce sujet qui donne lieu à de nombreuses prises de position publiques du gouvernement Legault, le Secrétariat du Conseil du trésor « se montre réfractaire à inscrire des dispositions dans la convention collective afin de protéger son propre personnel de ce type de violence ». La position du gouvernement Legault sur cet enjeu semble, pour le moment, « inflexible ».

Du côté de la table sectorielle, les membres du comité de négociation syndical ont demandé au gouvernement « de s’engager formellement à réduire le recours à la sous-traitance et à favoriser le développement de l’expertise interne. » La réponse du Secrétariat du Conseil du trésor sur ces sujets devrait être connue lors d’une prochaine rencontre de négociation. Y aura-t-il une réponse gouvernementale positive là-dessus ? Attendons de lire le prochain rapport de négociation du SPGQ avant de manifester un quelconque enthousiasme.

Précisons, avant de conclure le présent texte, que le Secrétariat du Conseil du trésor « a présenté des propositions en matière de flexibilisation des horaires de travail. Il prévoit ainsi établir des horaires spéciaux (de soir, de nuit et de fin de semaine) et des primes afférentes. Il a également suggéré la création de postes à temps partiel et un calcul au prorata des primes de disponibilité. » « Flexibilisation » ou « dégradation » des statuts d’emploi ? Ajoutons, « flexibilisation » ou « détérioration » des conditions de conditions de rémunération ?


Conclusion

Le gouvernement est de toute évidence peu réceptif à négocier les solutions mises de l’avant par la partie syndicale en vue de résoudre des problèmes reliés à différentes situations qui commandent des mesures de redressement. De plus, le Secrétariat du Conseil du trésor affiche plusieurs signes inquiétants d’un acteur intéressé par lune seule chose : l’implantation (ou l’imposition ?) de nouvelles mesures inspirées du détestable rétrolibéralisme. Vous savez ces mesures associées à la « flexibilisation » qui s’accompagnent d’une réduction des coûts de main-d’œuvre pour l’État-patron, donc d’une régression salariale pour les salariéEs syndiquéEs.

Aux dernières nouvelles, les volontaires pour remplacer les courageuses et courageux membres du comité de négociation du SPGQ ne semblent pas se bousculer au portillon.

Yvan Perrier

15 avril 2021

7h45

yvan_perrier@hotmail.com

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...