Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2022

Réélection du gouvernement Legault - L'AREQ se souvient qu'il n'y a « rien de trop beau pour nos aînés » selon le premier ministre

QUÉBEC, le 4 oct. 2022 - Durant la campagne électorale, le premier ministre sortant, Monsieur Legault, a vanté le projet de maisons des aînés en affirmant qu’il n’y a « rien de trop beau pour nos aînés ». L’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) s’attend à ce que le même enthousiasme s’applique aux soins à domicile et aux CHSLD vétustes.

« C’est beau le projet de maisons des aînés, mais nous savons que tout le monde n’aura pas le luxe d’y finir ses jours. Avant d’en arriver là, les experts s’entendent pour dire qu’il faut investir tout autant sinon plus dans les soins à domicile. C’est aussi la volonté largement exprimée par les personnes aînées de rester chez elles, dans leur communauté, le plus longtemps possible. Le gouvernement réélu doit entendre ce message », a souligné Lise Lapointe, présidente de l’AREQ.

Or, dans son discours de victoire, le premier ministre a omis de mentionner les enjeux des aînés. Cet oubli est inquiétant pour la suite des choses, car nous devrions tous avoir un devoir de mémoire pour les aînés qui ont écopé tragiquement dans la récente pandémie.

Un peu d’amour pour nos CHSLD vétustes

D’autre part, l’AREQ réitère la nécessité d’investir pour la réfection des CHSLD vétustes et de s’assurer d’attirer et de retenir du personnel. Lorsque vient le temps où les soins à domicile ne suffisent plus, notre société doit garantir un accès à des soins de longue durée de qualité. L’AREQ rappelle que la liste d’attente s’est allongée dans les quatre dernières années avec un sommet historique de plus de 4 000 personnes en attente d’une place malgré l’ouverture des maisons des aînés.

« Dans certaines régions, l’ouverture d’une nouvelle maison des aînés rime malheureusement avec la fermeture de places en CHSLD. C’était prévisible, car la pénurie de main-d’œuvre affecte le réseau des CHSLD depuis longtemps, et le personnel disponible va bien évidemment préférer travailler dans ces nouveaux établissements neufs. Il ne faut pas abandonner les CHSLD et les personnes vulnérables qui y vivent », déplore Mme Lapointe.

Un message pour la future ou le futur ministre des Aînés

Enfin, si le premier ministre veut être conséquent lorsqu’il affirme que « rien n’est trop beau pour les aînés », son gouvernement devra s’assurer que les soins à domicile deviennent un droit partout au Québec, et non un privilège selon les revenus et la région. C’est le message que l’AREQ entend lancer à la personne qui assumera la responsabilité ministérielle du dossier des personnes aînées dans le nouveau gouvernement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections québécoises 2022

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...