Édition du 26 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Fin de la campagne électorale fédérale 2021 : Bienvenue au royaume de la rhétorique du slogan !


La campagne électorale est maintenant officiellement derrière nous. Ici et là, à cause du vote postal, on continue à dépouiller les bulletins de vote et à compiler les résultats. Qui sera éluE ? Qui siégera à la Chambre des communes ? Les spéculations, dans certains comtés, vont toujours bon train. Dans les médias, les journalistes et les spécialistes de la chose électorale affirment sans ambages que « Le peuple a parlé ». Devant une telle énormité, une question se pose avec beaucoup d’acuité : avez-vous réellement entendu, tout au long des dernières semaines, le peuple parler ?

L’auteur des présentes lignes répond à cette question de la manière suivante : pas vraiment. Et ce n’est pas à cause de la pandémie que le peuple s’est retrouvé privé de son droit à la parole lors des dernières semaines. En démocratie représentative, lors d’une élection générale, le rôle du peuple consiste pour l’essentiel à ceci : il doit se confiner dans la position d’un spectateur passif qui se contente d’apprécier la performance verbale des candidates et candidats en lutte pour obtenir son vote.

Une chose est certaine, la plus récente campagne électorale fédérale nous a donné à voir et à observer moult et maints exemples que les femmes et les hommes politiques sont des spécialistes de la rhétorique. Et pas n’importe quelle rhétorique. La rhétorique du slogan. En campagne électorale les citoyennes et les citoyens se font asséner, jour après jour, des déclarations provocantes, des petites phrases insignifiantes, des formules-chocs redondantes et nous en passons… Se pose ici une question : est-ce ainsi que nous croyons vraiment un jour venir à bout de nos maux ? Élections, piège à quoi encore ?

Yvan Perrier

19 septembre 2021

11h25

yvan_perrier@hotmail.com

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...