Édition du 17 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Le marché en santé, un marché qui croit au détriment de l’accès aux soins

Suite à la présentation par le ministre Christian Dubé du Plan pour mettre en œuvre les changements nécessaires en santé, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) soulève les lacunes de la stratégie du gouvernement.

Dans une série de quatre fiches socioéconomiques, dont les deux dernières sont publiées aujourd’hui, l’IRIS rappelle que l’amélioration de l’accès aux soins de santé et aux services sociaux passe par la mobilisation de l’ensemble des professionnel·le·s du réseau et par une véritable décentralisation de sa gestion. L’Institut détaille aussi les risques d’accroître le recours au secteur privé dans le domaine de la santé comme le souhaite le gouvernement Legault.

« L’intention de recourir de manière accrue au secteur privé pourrait avoir des conséquences désastreuses pour la pérennité du système public de santé sans pour autant améliorer l’accès ou la qualité des soins. Elle risque d’entraîner un drainage des ressources humaines et financières vers les cliniques privées, affaiblissant davantage le réseau public »
— Anne Plourde, chercheuse à l’IRIS

Fiche no 1. La progression du secteur privé en santé au Québec

Avant de peser les arguments favorables ou défavorables à une présence accrue ou moindre du secteur privé dans la prestation des services de santé, il faut dresser un portrait clair de la situation actuelle et des tendances. C’est ce qu’entend faire cette fiche socioéconomique.

Fiche no 2. Les laboratoires d’analyse médicale

Avec la vague épidémique de l’hiver 2022, l’accès au dépistage public a été considérablement réduit et plusieurs établissements ont eu recours aux services privés d’analyse biomédicale. Alors que le réseau public de santé ne parvient pas à fournir les services essentiels à la population, comment expliquer que des entreprises privées jusqu’alors peu visibles soient quant à elles en mesure de combler ces insuffisances ? Cette fiche esquisse un portrait de l’industrie du laboratoire biomédical, qui, depuis quelques années déjà, tire profit de l’accessibilité limitée aux services publics.

Fiche no 3. Les services professionnels de santé

Les services professionnels de la santé, peu importe la spécialité (physiothérapie, psychologie, orthophonie, etc.), sont complémentaires aux services médicaux. Néanmoins, ils n’ont jamais été entièrement couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec. Un nombre important de professionnel·le·s pratique donc hors du réseau public. Cette fiche propose un portrait de la pratique privée des professionnel·le·s de la santé afin d’en comprendre les conséquences pour la population et d’évaluer l’intérêt socioéconomique de leur intégration dans le réseau public.

Fiche no 4. Les rouages du secteur privé en santé

Le gouvernement du Québec a annoncé son intention d’amorcer une « reconstruction » du système de santé et de services sociaux. Et pour cause : la pandémie de COVID-19 a révélé que le système de santé autoritaire et hypercentralisé ne répond pas aux attentes de la population, en plus d’exercer une pression insoutenable sur ses travailleuses et ses travailleurs. De plus en plus, le recours à un système parallèle privé est considéré comme une solution à ces problèmes. L’accès aux soins de santé s’en verrait-il bonifié pour les Québécois·es ? Cette fiche examine les principaux éléments de l’argumentaire favorable au privé en santé et montre que cette proposition ne peut pas améliorer la santé et les services sociaux au Québec

Consulter la série « Le privé en santé »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...