Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2022

Québec solidaire amène la révolution transport à Sherbrooke

Le 17 septembre 2022 - Le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois a présenté le volet de la Révolution transport pour la ville de Sherbrooke. En compagnie des candidates Mélissa Généreux (Saint-François) et Christine Labrie (Sherbrooke), ainsi que du candidat Philippe Pagé (Richmond), il a présenté les détails de ce plan d’expansion massif du transport en commun dans la région métropolitaine de Sherbrooke.

Faits saillants

- Construction de deux lignes de tramway

- Aménagement de neuf lignes d’autobus à haute fréquence

- Connexion avec le réseau de transport interurbain de Québec-Rail et Québec-Bus

- Coût de la mesure : 4,2 milliards $ d’ici 2030, inclus dans le plan Vision 2030

Citations

« Ce n’est pas une dépense : c’est un investissement pour lequel nos enfants et nos petits-enfants vont nous remercier. C’est ce qui nous permet de lutter contre les changements climatiques, en améliorant la mobilité dans la grande région de Sherbrooke. Tout ça s’ajoute à la ligne de train entre Sherbrooke et Montréal que j’ai eu le plaisir d’annoncer hier dans le cadre de la création de Québec-Rail. C’est ce que veut la population. Un sondage publié hier matin démontre que 71% des gens de Sherbrooke veulent un train plutôt qu’un aéroport ; cet appui augmente à 83% chez les jeunes. » a déclaré Gabriel Nadeau-Dubois

« À Québec solidaire, on a compris que les citoyens ont besoin qu’on leur fournisse les moyens de changer leurs habitudes de vie. Les gens que je croise tous les jours me disent souvent être très sensibles à leur impact sur l’environnement, ils veulent plus d’options pour se déplacer, et je suis obligée de reconnaître que jusqu’à maintenant il n’y a pas d’alternative sérieuse à la voiture à Sherbrooke. » a affirmé Christine Labrie, députée sortante et candidate dans Sherbrooke.

« La proposition de Québec solidaire est particulièrement intéressante pour l’est de Sherbrooke et la circonscription de Saint-François parce qu’elle couvre des secteurs qui ont été historiquement moins bien desservis par le transport en commun, comme le CHU Fleurimont, Lennoxville et Brompton. Ce sont des secteurs qui jouent un rôle important dans le tissu de la ville de Sherbrooke, et il est plus que temps qu’on les relie avec un service fiable et rapide. » a indiqué Mélissa Généreux, candidate dans Saint-François

« En tant que maire d’une petite municipalité en Estrie, je sais à quel point la question du transport en commun est cruciale : chez nous il n’y a tout simplement pas d’autres options que l’auto-solo. Si la tâche semble si grande aujourd’hui, c’est parce que les petites municipalités ont été abandonnées par les gouvernements en matière de transport collectif. Si le service était là, et qu’il était efficace, les gens le prendraient. Le transport en commun, ça ne devrait pas être juste pour les gens qui vivent dans les centres-villes. » a observé Philippe Pagé, candidat dans Richmond

Québec solidaire a présenté sa vision du transport en commun à Sherbrooke. Le parti s’engage à travailler de concert avec les autorités locales et régionales afin de mettre en place la meilleure solution pour la capitale de l’Estrie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections québécoises 2022

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...