Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Histoire

Contextualisation de la Crise d’Octobre 1970

Texte introductif (Hors-série)

Des années trente jusqu’à la fin des années cinquante et le début des années soixante, une chose est certaine : une incontestable dynamique de changement est en cours au Québec. Plusieurs aspects de la société se transforment à vue d’œil, même si d’autres semblent confortablement installés dans les voies de la stagnation donnant l’impression d’une société bloquée, pour ne pas dire immobile ou comparable à un cloaque.

photo Wikipédia

Crise des années trente ; taux de chômage qui oscille entre 15 et 30% ; généralisation d’une véritable misère de masse et absence de mesures ou de programmes sociaux pour contrer ou soulager cette misère qui se propage au sein des familles ouvrières ; Duplessis/Mackenzie-King ; la Loi du Cadenas (1937) ; Congrès du Parti libéral du Québec de 1938 qui adopte diverses résolutions qui annoncent (avant la publication du manifeste Refus global) la Révolution tranquille ; la Deuxième Guerre mondiale ; Godbout / Mackenzie-King ; le droit de vote des femmes ; l’Assurance-chômage ; le Welfare State ; le plein emploi ; utilisation de la main-d’œuvre féminine durant la Deuxième Guerre mondiale ; nouvelle vague d’investissements étrangers ; Duplessis / Mackenzie-King et ensuite Saint-Laurent et Diefenbaker ; l’autonomie provinciale ; la sévère répression du mouvement syndical combatif ; l’Alliance laurentienne ; la mort du chef ; l’élection de Jean Lesage et la Révolution tranquille…

Des années trente jusqu’à la fin des années cinquante et le début des années soixante, une chose est certaine : une incontestable dynamique de changement est en cours au Québec. Plusieurs aspects de la société se transforment à vue d’œil, même si d’autres semblent confortablement installés dans les voies de la stagnation donnant l’impression d’une société bloquée, pour ne pas dire immobile ou comparable à un cloaque. Le fait est indiscutable, le Québec est, depuis 1921, une société majoritairement urbaine et résolument engagée dans un processus d’industrialisation tous azimuts.

Maurice Duplessis, chef de l’Union nationale, est au pouvoir à Québec et occupe la fonction de premier ministre de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959. Duplessis est à la tête d’un parti politique réactionnaire et conservateur. Il est également animé par une idéologie libérale désuète et en porte-à-faux avec son époque. Il importe, avant de nous intéresser à la Crise d’Octobre (texte 4) de regarder ce à quoi correspond le duplessisme (texte 1), la Révolution tranquille (texte 2) et comment a évolué, durant cette période, le mouvement indépendantiste québécois (texte 3).

Yvan Perrier

23 septembre 2020

yvan_perrier@hotmail.com

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Histoire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...