Édition du 21 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Mise à jour économique 2021 : Rien de neuf pour les OCASSS

Bien que qualifiée de « mini budget » par le ministre des Finances, monsieur Éric Girard, la mise à jour économique déposée le 25 novembre est très loin de répondre aux demandes des organismes communautaires autonomes du domaine de la santé et des services sociaux (OCASSS), ni du milieu communautaire en général. La Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles [1] (Table) et la campagne_ CA$$$H_ (_Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement_) déplorent l’inaction du gouvernement à cet égard.

Si cette mise à jour économique contient certaines annonces, elle duplique aussi des informations sur les sommes déjà engagées par le budget de mars dernier. C’est le cas pour le montant de 163.4 millions de dollars inscrit à la section F « Poursuivre les efforts pour renforcer le système de santé » pour « soutenir les organismes communautaires et les ressources d’hébergement »[1]. « En plus d’être le seul montant destiné aux OCASSS dans le document du ministre Girard, ce montant n’est qu’un rappel des sommes annoncées lors du dernier budget. Aucun rehaussement n’est donc prévu pour se rendre jusqu’au budget du printemps 2022. Le manque criant de financement nuit au fonctionnement des OCASSS, notamment en ne leur permettant pas d’offrir des conditions de travail satisfaisantes et de maintenir en poste leurs équipes de travail » de dire Gaëlle Fedida, présidente de la Table.

Non seulement la croissance des dépenses en santé et services sociaux ne se reflète pas dans le financement qu’il leur accorde, mais le gouvernement n’a pas pris en considération les effets économiques de la pandémie sur les OCASSS. « Des milliards de dollars ajoutés au réseau de la Santé et des Services sociaux, rien n’ira aux groupes, mais en plus, ceux-ci se sont appauvris depuis le budget de mars dernier. En effet, les subventions du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) ayant été indexées à partir de l’IPC évalué alors (1.6%), elles sont en décalage complet face à l’augmentation de l’inflation, ainsi qu’en regard de la hausse des coûts généraux de fonctionnement des OCASSS. Qui plus est, cet écart s’accroîtra dans les prochains mois, ne serait-ce qu’en comparaison avec l’inflation prévue, laquelle varie de 3% à 5% selon les sources » souligne Jean-Pierre Ruchon, du conseil d’administration de la Table et du comité de coordination de la campagne _CA$$$H_.

Rappelons que l’ajout de 460 millions de dollars est nécessaire annuellement pour répondre aux besoins des 4000 organismes du mouvement de l’action communautaire autonome, dont 370 millions sont requis pour les 3000 OCASSS subventionnés par le PSOC du MSSS. « SI ce dernier chiffre peut paraître imposant, il ne l’est plus lorsqu’on considère l’importance des OCASSS pour la population, d’autant plus que le PSOC ne représente que 1% du budget annuel du MSSS. L’augmentation consistante du budget du PSOC et la révision de la base de calcul servant à indexer les subventions ne grèveraient pas les finances publiques. Cependant, elles feraient toute la différence pour les groupes et pour la population qui y recoure » d’ajouter Mercédez Roberge, coordonnatrice de la Table.

La patience des OCASSS ayant des limites, ils sont actuellement actifs au sein de deux campagnes ayant des objectifs complémentaires. Durant la semaine du 20 février 2022 les OCASSS se joindront à l’ensemble du mouvement de l’action communautaire autonome, pour une vague de quatre jours de grèves et de fermetures rotatives, sous la bannière de la campagne _Engagez-vous pour le communautaire_ [2]. Au début de l’hiver, ils interviendront aussi directement sur le MSSS en participant à l’action annuelle « Haussez le financement » menée par la campagne _CA$$$H_ [3]. Cette action permet à chaque OCASSS d’illustrer le grand décalage entre ses propres besoins financiers et la subvention reçue du PSOC pour son fonctionnement général.

* Gaëlle Fedida est présidente de la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles et coordonnatrice aux dossiers politique pour l’Alliance des maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale [5]

* Jean-Pierre Ruchon, membre du conseil d’administration de la Table et du comité de coordination de la campagne _CA$$$H_. Co-coordonnateur chargé de l’administration et de l’action sociopolitique du Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec [6]

* Mercédez Roberge est coordonnatrice de la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles [7]

Informations supplémentaires :

À propos de la campagne _CA$$$H_ : Lancée le 17 octobre 2017, la campagne _CA$$$H_ (_Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement_) vise l’amélioration substantielle du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour 3 000 organismes communautaires autonomes. Elle est coordonnée par la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles.

À propos de la campagne _Engagez-vous pour le communautaire_ _ : _Depuis 2016, la campagne _Engagez-vous pour le communautaire_ [10] unit les différents secteurs de l’action communautaire autonome, dont celui de la santé et des services sociaux, dans une campagne nationale de mobilisation s’adressant à l’ensemble du gouvernement. Elle vise une société plus juste où les droits humains sont pleinement respectés. Elle est coordonnée par le Réseau québécois de l’action communautaire autonome.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...