Édition du 12 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

A Brixton Tale (2021)

De Bertrand Desrochers (cinéaste)

A Brixton Tale (2021)

De Bertrand Desrochers (cinéaste)

C’est un article du journaliste André Duchesne, du quotidien La Presse, qui a piqué ma curiosité. Il était question de « Classes sociales londoniennes… » et la photo qui accompagnait l’article me rappelait une tête qui m’était familière.

C’est sans reporter à plus tard (soyez sans crainte, il m’arrive de procrastiner à l’occasion) que j’ai décidé de visionner le film de Bertrand Desrochers. Ce film est fort bien fait et mérite d’être vu. Il s’agit d’une relation amoureuse entre une fille blanche (aux cheveux roux) qui vient d’un milieu aisé et d’un garçon qui lui appartient à un milieu social nettement différent et clairement opposé (ouvrier et immigrant racisé). La caméra est partout dans ce film. Le personnage principal du film (Leah) ne s’en sépare quasiment jamais et bien entendu, à l’ère de « Big Brother », il y a des caméras de surveillance partout dans le quartier londonien de Brixton (ce quartier aux clivages sociaux prononcés entre les riches qui habitent des résidences cossues et les démunis qui vivent dans des HLM).

Ce film m’a amené à me poser une grande question sur la caméra à titre de suite filmique pour une artiste ou de support indispensable pour la justice inquisitrice contemporaine ? En regardant ce film, j’ai nécessairement eu en tête d’autres références de grandes œuvres cinématographiques marquantes : « La Haine » (de Mathieu Kassovitz), « Ailleurs » (de Samuel Matteau), « Blow Up » (de Michelangelo Antonioni) et l’incontournable film « IF » (de Lindsay Anderson), pour ne nommer que ceux-là.

Il est nécessaire et indispensable d’analyser la société à travers le prisme de la lutte des classes. Mais, il est possible également d’aborder ce sujet des divisions et des oppositions sociales, ethniques et sexuelles autrement qu’à travers la grille proposée par Marx et Engels. C’est un peu ce regard différent, autour des clivages de classes et des destins tranchés qui viennent avec, que nous propose la caméra de Bertrand Desrochers.

Dans l’article de Duchesne il était question des études de Bertrand Desrochers à la London Film Scholl. Subitement, ça m’est revenu : j’ai enseigné à Bertrand Desrochers il y a de cela maintenant quelques années. Voilà pourquoi j’ai reconnu sa tête sur la photo qui accompagnait l’article…

Yvan Perrier

16 février 2021

22h20

yvan_perrier@hotmail.com

Source :

https://plus.lapresse.ca/screens/d4abe075-2e8d-43d8-8b62-1bc7f4dc3630__7C___0.html?utm_content=facebook&utm_source=lpp&utm_medium=referral&utm_campaign=internal%20share&fbclid=IwAR2fBA3P64YTPsZtIqQJ94sDmK6OiMB-JGssT4havWThn8zUXWVkcOftf2w. Consulté le 16 février 2021.

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...