Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Autochtones

Autodafé en Ontario (Texte 2)

Les « omissions volontaires partisanes » ou les « silences complices » de Justin Trudeau ?

Les médias d’information nous apprennent aujourd’hui que la personne qui se prétend « gardienne du savoir autochtone » et qui aurait accompagné le Conseil scolaire catholique Providence dans la destruction d’ouvrages jugés néfastes aux Autochtones n’a pas de statut « d ‘Indien » en vertu de la Loi. Par contre, madame Suzy Kies est coprésidente de la Commission autochtone du Parti libéral du Canada. Invité à commenter l’autodafé qui fait depuis deux jours la une de la presse écrite et des médias électroniques, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, aurait déclaré que sur un plan personnel il réprouve cette pratique qui consiste à brûler des livres. Il aurait ajouté qu’il n’appartient pas aux non autochtones de décréter comment il est permis d’agir pour avancer dans la voie de la réconciliation. Et moi qui pensais que seules les institutions juridiques ont le pouvoir d’imposer des sanctions. Moi qui pensais également que seule la parole a la capacité de panser les plaies. Et moi qui croyais naïvement que se faire justice à soi-même était incompatible avec la résilience. Et moi qui s’entêtais à croire que les autodafés sont une pratique qui relève d’une époque révolue.

Justin Trudeau a refusé de condamner fermement les conseils qu’aurait prodigués madame Kies. Devant les « omissions volontaires partisanes » ou les « silences complices » du premier ministre Justin Trudeau je me demande quels gestes est-il prêt à accepter de la part des Autochtones qui se disent « vaincuEs », « humiliéEs », « écraséEs », « oppriméEs », « dominéEs », etc ?

Justin Trudeau est-il prêt à confier à madame Kies le mandat d’effectuer un tri dans la Bibliothèque du Parlement ? Il y a sûrement sur les étagères de cette prestigieuse bibliothèque des ouvrages offensants pour les membres des Premières nations. Que pensent les Autochtones de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique ? De la Loi sur les Indiens ? De la Loi constitutionnelle de 1982 ? Le mot « Indiens » apparaît dans ces documents. Dans sa chanson intitulée Génocide, le rappeur Samian dit même : « La constitution canadienne, est un Génocide ».

Que faire avec ces lois qui sont au fondement même de l’inqualifiable et insoutenable condition des Autochtones au pays ? Les brûler ou les réformer ?

Yvan Perrier

8 septembre 2021

yvan_perrier@hotmail.com

Gerbet, Thomas. « Livres détruits : la « Gardienne du savoir » n’est pas Autochtone. »

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1822333/livres-suzy-kies-gardienne-savoir-parti-liberal-autochtones. Consulté le 8 septembre 2021.

Catherine Lalonde et Boris Proulx. « L’autodafé de livres jugés racistes envers les Autochtones s’invite dans la campagne électorale. »

https://www.ledevoir.com/politique/canada/630561/politique-federale-l-autodafe-de-livres-juges-racistes-envers-les-autochtones-s-invite-dans-la-campagne-electorale. Consulté le 8 septembre 2021.

Dernière heure

Nous apprenons à l’instant que madame Kies vient d’annoncer sa démission de la coprésidence de la Commission Autochtone du Parti libéral du Canada.

8 septembre 2021
22h15

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Autochtones

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...