Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Situation du chômage et lutte pour une réforme de l'assurance-emploi

Depuis le 25 septembre 2022, le gouvernement Trudeau a abandonné les améliorations issues des mesures transitoires. Notons par exemple que cela signifie que l’assurance-emploi évalue désormais l’ensemble des départs de l’année précédant la date de la demande.

TIré de L’infolettre d’octobre d’Action Chômage de Québec

Action Chômage collabore avec le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) pour faire pression en faveur d’une réforme de l’assurance-emploi. La dernière campagne est en quelque sorte l’aboutissement des revendications issues de l’AE21, à savoir s’inspirer des meilleures pratiques des mesures transitoires depuis la COVID pour élaborer une réforme adéquate pour le 21e siècle. Nous avons accompagné la campagne du CNC sur nos réseaux et à la fin du parcours de la marche de notre porte-parole Pierre Céré, de Gatineau à Ottawa. Ce dernier a revendiqué une réforme avec ses pieds et son corps, sur 200 km, puis il a plaidé en conférence de presse au sein du foyer de la Chambre des communes aux côtés (entre autres) des députés Alexandre Boulerice et Louise Chabot, ainsi que du vice-président du CTC Larry Rousseau. Les députés ont depuis fait plusieurs interventions à la Chambre des communes. Par ailleurs, une rencontre entre M. Céré et la ministre Qualtrough s’est déroulée à la suite de la conférence de presse. Depuis, les attentes sont toujours celles d’une réforme du régime actuel et nous nous attendons plus spécifiquement, d’ici la fin de l’automne, à un prolongement des prestations de maladie.

Retour à l’arrière

Depuis le 25 septembre, c’est le retour aux anciennes mesures de l’assurance-emploi. Cela signifie plusieurs changements pour les chômeurs et chômeuses de même que pour les organisations qui les défendent, car nous nous attendons à des dossiers plus complexes tandis que l’équipe de travail doit parfaire sa formation avec l’aide du CNC. Parmi les régressions de l’ancien régime, notons l’accroissement du nombre d’heures pour être admissible, la déclaration des primes de fin d’emploi, dont les vacances, et surtout la comptabilisation des départs d’emplois de l’année précédant une demande d’assurance-emploi. Ces régressions ne seront pas sans impact et les observateurs et observatrices peuvent déjà sentir la colère au sein du travail saisonnier. Enfin, il est tout aussi notable que la gestion du régime souffre encore de délais déplorables malgré de maigres améliorations.

Action chômage de Québec

Action Chômage de Québec est une organisation communautaire sans but lucratif qui oeuvre à la valorisation et à la défense des droits des travailleuses et travailleurs qui ont recours à l’assurance-emploi.

L’organisme, né en 1973, offre des services d’information, d’accompagnement dans la recherche et la rédaction des dossiers ainsi que de représentation à la révision administrative et au tribunal de la sécurité sociale. Les services, entièrement gratuits, sont offerts à toutes et tous et s’inscrivent en toute cohérence avec la mission : informer, défendre et mobiliser.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...